Player PopUp
Votre dédicace a bien été enregistrée
Envoyer une dédicace

OFFICIEL : Déclaration de politique générale de M. Edouard PHILIPPE, Premier ministre

Assemblée nationale, mardi 4 juillet 2017 (Extraits).

Partager :


OFFICIEL : Déclaration de politique générale de M. Edouard PHILIPPE, Premier ministre

Le 07/07/2017

OFFICIEL : Déclaration de politique générale de M. Edouard PHILIPPE, Premier ministre

Assemblée nationale, mardi 4 juillet 2017 (Extraits).

….
(Dans la nouvelle assemblée) Je vois une jeune femme officier qui a participé à deux opérations extérieures et a commandé une des compagnies de la brigade franco-allemande.
….
La France est une nation et une nation n’est ni une juxtaposition de territoires ni une addition de communautés ni encore moins une somme d’individus. Une nation est une adhésion à des valeurs, à une histoire, à une géographie, c’est une culture qui s’assume et qui se transmet. Etre Français c’est reconnaître des valeurs et partager une culture. C’est reconnaître que la laïcité est une exigence pour la puissance publique, celle de la neutralité absolue à l’égard des cultes. C’est aussi rappeler qu’elle est surtout pour chacun sur le territoire de la République une liberté, la liberté de conscience individuelle, la liberté de croire ou de ne pas croire, la liberté de pratiquer un culte ou de n’en suivre aucun. Le gouvernement n’acceptera pas que ce principe fondateur soit attaqué, remis en cause ou instrumentalisé. Il le fera respecter sans outrance en se gardant de provoquer mais avec une fermeté qui repose sur l’idée simple que la laïcité est au fond une condition de ce que nous sommes, la France.
Ce qui nous rassemble c’est aussi la culture, c’est notre langue, c’set notre patrimoine, c’est ce que nous partageons, c’est ce qui fait que la France est admirée et aimée dans le monde, c’est ce que déteste les porteurs de haine qui à plusieurs reprises ont attaqué notre pays. Et s’ils détestent autant cette culture et ce mode de vie, s’ils haïssent les dessins, les livres, la musique et les spectacles c’est qu’ils savent que ceux-ci sont une source inépuisable de réflexion, d’émancipation et de bonheur, ils savent qu’ils sont libérateurs. Ne nous y trompons pas, la formation dès le plus jeune âge à la culture et à la création rend libre et en les familiarisant avec la longue histoire des arts, en leur faisant découvrir les lieux de culture, en leur apprenant à décrypter l’époque et à découvrir notre héritage nous élevons l’âme de nos enfants et nous renforçons la cohésion de notre pays. De concert les ministres de l’Education nationale et de la Culture feront de ce chantier une priorité commune.
….
Mesdames et Messieurs les Députés, la France peut renouer avec la confiance, elle en a, j'en suis certain, les moyens, elle en a, j'en suis convaincu, l'envie, elle doit aussi en avoir le courage, le courage, voilà le deuxième grand axe qui organise le travail du gouvernement. Entendons-nous bien, il ne s'agit pas du courage du gouvernement, de la majorité ou du Parlement, il s'agit du courage dont nous devons collectivement nous Français faire preuve pour être à la hauteur des enjeux. Les Français sont courageux, ils l’ont été face au terrorisme, pas seulement les policiers, les gendarmes, les militaires ou les douaniers qui luttent contre cette menace et qui en sont trop souvent les cibles, tous les Français. Face au danger ils n'ont pas voulu changer leurs habitudes, encore moins renoncer à leurs valeurs. Il y a dans notre pays une forme de courage tranquille mais réel dont nous pouvons être fiers.
La menace est partout, diffuse, pas un mois ne passe sans que des projets ne soient éventés ou des actes empêchés. Ayons en cet instant une pensée pour les victimes, plus de 200 tués sur notre sol, des centaines de blessés, pour leurs proches qui doivent apprendre à vivre avec la douleur, avec la peine et avec l'absence. Je veux rendre hommage à tous ceux que nous voyons, policiers, gendarmes, militaires de l'opération Sentinelle veiller chaque jour sur notre sécurité, à ceux qui combattent sur les théâtres d'opérations extérieures, au Sahel ou au Levant, et à tous ceux que nous ne voyons pas et que nous ne connaîtrons jamais, nos soldats de l'ombre dont nous pouvons être fiers, beaucoup sont tombés au service de notre liberté.
Je veux leur dire à tous que nous leur donnerons les moyens de nous défendre, comme s'y est engagé le président de la République une loi de programmation militaire sera adoptée dès 2018, elle portera l'effort de dépenses à 2 % du PIB d'ici 2025 (l’ASAF estime que cette échéance est trop éloignée et sans grande valeur au regard de la situation matérielle et du niveau d’engagement actuel de nos armées ainsi que de l’échéance de 2022 du mandat présidentiel) et permettra à la France de se battre sur tous les fronts. Mais je tiens à vous le dire sans détour, il y aura d'autres attaques, d'autres drames, d'autres vies innocentes fauchées, nous ne nous y habituerons jamais et nous ne baisserons pas la garde, à l'image des Français nous affronterons cette menace avec une calme et une froide détermination. Nous lutterons contre le terrorisme avec la plus extrême dureté sans renier ce que nous sommes, un Etat de droit et qui plus est la République française.

Rendre à la France son statut de puissance d’influence mondiale. »
 

Pour lire la suite, cliquez sur le PDF ci-dessous.
logo pdf



Partager :

Rechercher un article




Actualites Informations