Player PopUp
Votre dédicace a bien été enregistrée
Envoyer une dédicace

Le drone MALE MQ-9B SkyGuardian est resté en l’air pendant plus de 48 heures

Depuis 2012, le constructeur américain General Atomics Aeronautical Systems Inc. (GA-ASI) développe le MQ-9B « SkyGuardian », sur la base du drone MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) MQ-9 Predator.



Le drone MALE MQ-9B SkyGuardian est resté en l’air pendant plus de 48 heures

Le 30/05/2017

Le drone MALE MQ-9B SkyGuardian est resté en l’air pendant plus de 48 heures

Depuis 2012, le constructeur américain General Atomics Aeronautical Systems Inc. (GA-ASI) développe le MQ-9B « SkyGuardian », sur la base du drone MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) MQ-9 Predator.

Et l’une des particularités de ce nouvel appareil est son endurance : le 25 mai, General Atomics a en effet indiqué que, après avoir décollé du terrain d’aviation de Laguna (Arizona) le SkyGuardian, en configuration lisse et avec 3 tonnes de carburant, avait effectué un vol de 48 heures et 20 minutes, à une altitude comprise entre 25.000 et 35.000 pieds.

En février 2015, un Predator XP de General Atomics, avait volé pendant plus de 40 heures, à une altitude de 10.000 pieds. Cela étant, la performance du SkyGuardian est encore loin de celle réalisée par le drone MALE « Orion », qui, conçu par le constructeur américain Aurora Flight Sciences, était resté en l’air pendant plus de 80 heures.

« Ce vol de longue durée n’est pas seulement une réussite importante pour notre MQ-9B SkyGuardian, c’est aussi un événement historique très opportun pour notre entreprise alors que nous célébrons cette année 25 ans d’innovation dans l’aviation », a commenté Linden Blue, PDG de GA-ASI .

Le MQ-9B SkyGuardian a été développé pour voler plus de 35 heures, à une vitesse pouvant aller jusqu’à 210 noeuds et à une alttitude de 45.000 pieds.

« Le nom de SkyGuardian reflète le rôle du système dans la protection des forces terrestres, ainsi que ses performances pour des missions non exclusivement militaires comme la surveillance des frontières, la patrouille maritime et l’intervention en cas de catastrophe naturelle », avait expliqué General Atomics, en janvier dernier.

Une version armée de ce drone a été commandée par la Royal Air Force, dans le cadre de son programme « Protector », qui vise à acquérir 20 appareils de ce type afin de remplacer, à partir de 2020, les 10 MQ-9 Reaper qu’elle met actuellement en oeuvre. « Combiné à l’augmentation de la taille de la flotte, cela améliorera considérablement les capacités mondiales de renseignement, de surveillance et de reconnaissance du Royaume-Uni », avait expliqué le ministère britannique de la Défense (MoD), lors de l’annonce de ce plan, en octobre 2015.

Le MQ-9B se déclinera également en une version de patrouille maritime, appelée « SeaGuardian »


Source : http://www.opex360.com/2017/05/29/le-drone-male-mq-9b-skyguardian-est-reste-en-lair-pendant-plus-de-48-heures/


Rechercher un article




Actualites Informations