Player PopUp
Votre dédicace a bien été enregistrée
Envoyer une dédicace
Actualites Informations
Le sous-marin nucléaire d’attaque Rubis jouera les prolongations au moins jusqu’en juillet 2017

Le sous-marin nucléaire d’attaque Rubis jouera les prolongations au moins jusqu’en juillet 2017

Initialement, le sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) « Rubis » aurait dû rejoindre Cherbourg au début de l’année prochaine afin d’attendre d’y être « déconstruit ». Et cela, après 33 ans de service, ce qui est déjà important pour un navire de ce type.


32 nouveaux bérets verts

32 nouveaux bérets verts

Ils partirent à un peu plus de 100, 32 nouveaux bérets verts ont été brevetés ce matin à Lorient


Chammal - les chiens de garde des profondeurs du groupe aéronaval

Chammal - les chiens de garde des profondeurs du groupe aéronaval

Tous les jours, les Rafale Marine du Charles De Gaulle déployé en Méditerranée orientale partent en mission pour renforcer l’effort français de lutte contre Daech. Pour permettre au porte-avions de catapulter et de récupérer ses avions, de jour comme de nuit, les escorteurs du Charles De Gaulle assurent en permanence la protection et la sécurité dans tous les espaces : air, surface et sous la mer. Éclairage sur la partie immergée de cette bulle de protection : la lutte anti-sous-marine, où chaqu


Le directeur du centre de coordination des opérations aériennes de l’opération à bord du porte-avions

Le directeur du centre de coordination des opérations aériennes de l’opération à bord du porte-avions

Les 5 et 6 novembre 2016, le contre-amiral Olivier Lebas, commandant du groupe aéronaval, recevait à bord du porte-avions le brigadier-général Alain Pelletier, directeur du centre de coordination des opérations aériennes (Combined Air Operation Center - CAOC) de l’opération Inherent Resolve*.


Le patrouilleur de la Marine

Le patrouilleur de la Marine

Le sénateur François Grosdidier a de la suite dans les idées. En août 2014, il avait demandé au ministère de la Défense s’il était envisageable d’acquérir des patrouilleurs hauturiers de type « L’Adroit » afin d’éviter à la Marine nationale une rupture temporaire de capacité (RTC) dans les départements et territoires d’outre-Mer. Et il lui fut répondu qu’il fallait patienter jusqu’en 2024…


La Marine a passé un pacte

La Marine a passé un pacte

Gérer le personnel de la Marine nationale est un exercice à la fois compliqué et délicat. Sur un navire, il faut « rassembler le plus grand nombre de compétences dans l’équipage le plus petit possible », a résumé l’amiral Christophe Prazuck, son chef d’état-major (CEMM), lors d’une audition au Sénat.


Rechercher un article




Podcasts

Grégoire Thonnat "Le Petit Quizz de la Police"

15/09/2017 Navy live ! !

11/09/2017 C' est Olaf et c' est en direct

01/09/2017 Navy live ! !