Player PopUp
Votre dédicace a bien été enregistrée
Envoyer une dédicace
Actualites Informations
Un chef de l’EI ayant participé à l’attaque contre Palmyre tué par une frappe de la coalition

Un chef de l’EI ayant participé à l’attaque contre Palmyre tué par une frappe de la coalition

Il y a deux jours, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a affirmé qu’Abou Jandal al-Kuwaiti, l’un des chefs de l’État islamique (EI ou Daesh), avait été probablement été tué lors d’une contre-attaque lancée par les jihadistes pour reprendre aux Forces démocratiques syriennes (FDS) le village de Djabar, qu’ils venaient de perdre quelques heures plus tôt.


L’aviation russe a appuyé les rebelles syriens et les forces turques contre l’EI à Al-Bab

L’aviation russe a appuyé les rebelles syriens et les forces turques contre l’EI à Al-Bab

Alors que la Russie et la Turquie viennent de se mettre d’accord sur un cessez-le-feu en Syrie (qui ne concernera pas les jihadistes), l’aviation russe a bombardé des positions de l’État islamique (EI ou Daesh) à Al-Bab, où des groupes rebelles syriens, appuyés par les forces turques, mènent une offensive depuis la mi-décembre.


La Force aérienne israélienne se sépare de ses avions F16

La Force aérienne israélienne se sépare de ses avions F16

Après 335.000 heures de vol et 13.000 missions de guerre, les 40 avions F-16 A/B « Netz » (Faucon) de la Force aérienne israélienne ont officiellement été retirés du service actif, le 26 décembre, à l’issue d’une cérémonie organisée à la base aérienne d’Ouvda (sud d’Israël).


La Russie, la Chine et le Pakistan se disent inquiets face à l’émergence de la branche afghane de l’EI

La Russie, la Chine et le Pakistan se disent inquiets face à l’émergence de la branche afghane de l’EI

Cela fera bientôt deux ans que l’État islamique (EI) a installé une « franchise » en Afghanistan, sous le nom de « Province de Khorasan », en partie grâce au recrutement de combattants en rupture de ban avec les mouvement taliban afghan et pakistanais.


Washington dément vouloir fournir des systèmes anti-aériens portatifs aux rebelles syriens

Washington dément vouloir fournir des systèmes anti-aériens portatifs aux rebelles syriens

Jusqu’à présent, de crainte qu’ils puissent tomber entre de mauvaises mains, les États-Unis ont toujours refusé de livrer des systèmes anti-aériens portatifs (MANPADS), comme le FIM-92 Stinger, aux groupes rebelles syriens. Ceux qui ont pu être utilisés en Syrie étaient de conception chinoise (FN-6) ou russe (SA-7, SA-24) récupérés dans les stocks des forces gouvernementales.


Le président turc accuse la coalition anti-État islamique de soutenir l’État islamique

Le président turc accuse la coalition anti-État islamique de soutenir l’État islamique

Aux dernières nouvelles, la diplomatie française n’a pas encore réagi. Et seul le département d’État américain a jugé « ridicules » les propos tenus par Recep Tayyip Erdogan, le président turc, lors d’une conférence de presse.


Rechercher un article




Podcasts

Grégoire Thonnat "Le Petit Quizz de la Police"

15/09/2017 Navy live ! !

11/09/2017 C' est Olaf et c' est en direct

01/09/2017 Navy live ! !