Player PopUp
Votre dédicace a bien été enregistrée
Envoyer une dédicace
Actualites Informations
Pour M. Le Drian, la question de l’acquisition de drones armés se pose

Pour M. Le Drian, la question de l’acquisition de drones armés se pose

il serait nettement plus simple – et économique – de disposer de Reaper armés de missiles Hellfire (ou Brimstone)


Le 02 octobre 2014 la Cour Européenne des Droits de l’Homme condamnait la France pour non respect de l’article 11 de la CEDH. Par cet Arrêt le droit syndical des militaires était reconnu.

Le 02 octobre 2014 la Cour Européenne des Droits de l’Homme condamnait la France pour non respect de l’article 11 de la CEDH. Par cet Arrêt le droit syndical des militaires était reconnu.

Ca y est ! Ils ont osé le faire… ils veulent nous enterrer !!!


La première promotion koweïtienne brevetée au CIF-H de Dax

La première promotion koweïtienne brevetée au CIF-H de Dax

C'est une première qui en appelle d'autres à Dax. Treize cadets koweïtiens ont reçu le brevet de pilotage sur hélicoptère militaire. L'aboutissement de leur formation au sein du Centre International de Formation du groupe DCI


Peut-être qu’il serait souhaitable d’avoir un deuxième porte-avions

Peut-être qu’il serait souhaitable d’avoir un deuxième porte-avions

La question n’est pas nouvelle : cela fait plus de 15 ans qu’elle est posée.


Paris demande à Riyad de revenir sur la suspension des livraisons d’armes françaises au Liban

Paris demande à Riyad de revenir sur la suspension des livraisons d’armes françaises au Liban

Après des négociations compliquées entamées un an plus tôt, le contrat « Donas » (Don Arabie Soudite) était signé le 4 novembre 2014 entre Paris et Riyad. D’un montant de 2,2 milliards d’euros, il prévoyait la livraison aux Forces armées libanaises (FAL) d’équipements militaires d’origine française, dont des missiles MILAN, des blindés, des hélicoptères et des patrouilleurs.


Pour le général Bosser, il ne faut pas faire du remplacement du FAMAS une question de souveraineté

Pour le général Bosser, il ne faut pas faire du remplacement du FAMAS une question de souveraineté

Depuis la lancement de l’appel d’offres visant à remplacer le FAMAS, plusieurs voix ont déploré cette situation. Des députés, de gauche comme de droite, ont saisi le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, en soulignant que, « aussi loin que remonte l’histoire de nos armées, le fantassin français a toujours été équipé d’une arme fabriquée sur notre sol. »


Rechercher un article




Podcasts

Grégoire Thonnat "Le Petit Quizz de la Police"

15/09/2017 Navy live ! !

11/09/2017 C' est Olaf et c' est en direct

01/09/2017 Navy live ! !